Pour approfondir

Respect du Code OMS et éthique financière

Description du code OMS en 10 points clefs (qui doivent tous être respectés) et explication de la spécificité d’IHAB France concernant la tolérance du point 6, avec notamment la définition des 3 niveaux du respect du code OMS par les établissements IHAB

Démarche Qualité IHAB et études de recherche clinique : se protéger des conflits d’intérêts

Avril 2021

IHAB France souhaite alerter sur les spécificités des études touchant à l’allaitement maternel et aux substituts du lait maternel (SLM). Au-delà du respect de la loi française qui encadre strictement ces études, les points de vigilance portent sur l’importance du respect des bonnes pratiques d’accompagnement des parents et sur le fait d’éviter la promotion commerciale des firmes commercialisant des SLM au travers des études de recherche clinique  Ces points de vigilance visent à susciter réflexions et actions pour les Comités de pilotage (COPIL) des équipes en démarche qualité IHAB.

Outils

Affiche du Code OMS

Vous pouvez télécharger et imprimer l’affiche

Formation Code OMS Réseau Ombrel

Professionnels de santé : Comment protéger l’allaitement, loin des conflits d’intérêts ?

Octobre 2017

Code OMS IHAB FRANCE

Comment protéger les familles de pressions commerciales et les soignants des conflits d’intérêts ?

Présentation Mai 2018

Le Code OMS, un outil précieux pour tisser une relation de confiance avec les familles

Article paru dans les Cahiers de la puéricultrice, juin-juillet 2023 (n°368)

Vous pouvez activer les sous-titrages en français allant dans « paramètres » et « sous-titres »
Vous pouvez activer les sous-titrages en français allant dans « paramètres » et « sous-titres »

Position d’IHAB France concernant les pressions commerciales, quelles qu’elles soient

IHAB France invite les maternités à protéger les familles des pressions commerciales

Le programme IHAB exige le respect du Code OMS, afin de protéger les familles de l’influence des publicités en faveur des Substituts de Lait Maternel, des biberons et tétines.  L’objectif est de favoriser les prises de décisions éclairées concernant l’alimentation du nouveau-né, à partir d’informations factuelles et scientifiquement validées, et d’échanges avec les soignants.

Plus largement, les jeunes parents constituent une cible importante de promotion commerciale. La grossesse et le séjour en maternité sont des moments clé pour les sociétés qui essaient de proposer aux parents des échantillons, des boites cadeaux contenant des publicités et promotions diverses, les services de photographes…

Pour convaincre les équipes, certaines sociétés ont adapté leurs arguments de commercialisation en prétendant que IHAB France validerait des actions, des services, des produits, ou en affichant leur respect des rythmes des nouveau-nés conformément au programme IHAB. Ces sociétés se présentent souvent comme étant « utiles » ou « souhaitées » par les familles.

IHAB France n’a aucun lien ou partenariat avec quelque démarche commerciale que ce soit, et ne valide aucune action ou démarche commerciale.

Même si cela ne constitue pas une exigence pour le label IHAB, nous invitons les services IHAB et en démarche à protéger les familles pendant cette période unique, grossesse, naissance et séjour en maternité, de toute démarche commerciale.

Pendant le séjour en maternité les soignants ont un rôle primordial à jouer, pour assurer aux parents, repos, découverte de leur nouveau-né, échanges, informations fiables et soins. Des services IHAB ayant avancé dans leur réflexion, veillent à protéger les familles des différentes pressions commerciales qui dépassent le respect du Code OMS.

Nous invitons les équipes à centrer les soins et les pratiques sur les besoins des nouveau-nés et l’intérêt des familles, d’être solidaires avec les familles, de les protéger en respectant les rythmes des nouveau-nés et de leurs parents.


Infographies publiées par l’OMS